séjour détente en Roumanie et en Bulgarie

On a parlé de femmes, de relations et de couples, d’avenir, de sérieux, mais on a oublié une chose simple et essentielle dans la vie : se détendre.
Depuis que je vis en Europe blanche, je me sens comme libéré d’un poids. Je ne surveille par mes arrières constamment quand je sors, je ne passe pas mon temps à détecter les profils louches dans le métro, quand je dépose ma fille à la crèche, je sais qu’on ne va pas lui parler de théorie du genre ou la faire danser sur des rythmes africains. Bref : je respire à nouveau.
Parce que certains ont déjà trouvé la compagne idéale, et que d’autres souhaitent d’abord mettre un pied dans les pays de l’est avant d’y envisager un projet de vie durable, je propose une formule « Séjour sur place » dans deux pays frontaliers – la Roumanie et la Bulgarie. L’idée est de passer une grosse semaine avec moi, tout en faisant des visites, en rigolant et en commençant à construire ensemble un projet d’installation, pour ceux que souhaitent poser leur valise ici définitivement.

La Bulgarie


Pendant cette semaine, on ne se met pas la pression concernant les rencontres avec des femmes. Il y en a qui partent de loin et qui ont déjà besoin de se mettre au vert et de souffler un bon coup avant d’affronter à nouveau leur quotidien multiculturel, multi-merdique en fait, à l’Ouest. Je vous ai concocté un petit programme de balades, entre traditions du coin, lieux naturels et endroits classes à peu de frais, comme on en trouve qu’ici. Tous les jours, rien qu’en marchant dans la rue en France, vos rétines sont violées et cela a un impact net sur votre cerveau. Ce que je vous propose, c’est de vous « réparer » une semaine, sous ma direction amicale et bienveillante. Parce que le climat n’est pas clément ici en hiver, je propose deux plages pour ces voyages en groupe, une en Juin (dates à déterminer en fonction des disponibilités de chacun, dès que j’arrive à 5/6 participants, je nous mets tous en contact pour la déterminer), l’autre en Août. Pour des raisons économiques évidentes, je ne peux pas réserver une semaine pour la passer seulement avec une ou deux personnes, et puis j’aime le principe de l’émulation collective, de l’amitié, du road trip qui fait oublier tous les soucis. Je précise que je ne suis pas une agence de voyage, mais un « Grand frère » qui vous propose de passer du temps avec lui parce qu’il connaît les coins à champignons, comme on disait autrefois 😉 Les tarifs pour un voyage complet que je propose – j’entends par là : ma part – sont risibles et ne correspondent en rien à ce que vous dépenseriez pour un voyage organisé par ailleurs.

Je disais donc, 2 formules :

  • Un voyage en juin en Roumanie. Un ou deux jours à Bucarest, puis le reste en Transylvanie, en Bucovine, près de la Moldavie (lieux de traditions, s’il en est) et sur la côte, au bord de la mer Noire. On verra de belles villes, on traversera de belles zones boisées, et on verra de belles femmes, comme il y en a partout ici. On mange plutôt bien en Roumanie par rapport à la moyenne des autres pays de l’est (prévoyez de prendre 1 ou 2 kilos, en revanche) et malgré la destruction de patrimoine opérée en partie par le communisme, il y a encore de beaux châteaux et monastères à visiter. Mais plus que les monuments, qu’on peut aussi trouver en France, ce qui vous sera agréable, c’est d’être entourés de frères européens, dans des lieux tranquilles, calmes, sécurisés. Je précise que cette formule voyage n’est pas seulement réservée aux hommes. Il y a aussi le plaisir, pour une femme française, de venir ici et de s’habiller comme elle veut sans risquer quoi que ce soit dans la rue. Les femmes de l’Est ne se font jamais emmerder, même quand elles osent mettre des tenues très sexy. Ici, on est entre gens de bonnes compagnies ; c’est le bonheur total, c’est tout, il n’y a rien d’autres à dire.
  • Un « road trip » en août en Bulgarie. La Bulgarie est un petit pays charmant que j’affectionne particulièrement. Au départ de Bucarest en Roumanie, la première ville de Bulgarie est à 1h de voiture à peine. Je propose un road trip (avec une voiture, la mienne, ou plusieurs en fonction du nombre de participants : louer une bagnole ici ne coute rien) parce que la Bulgarie peut être visitée entièrement en une semaine. Il faut aussi noter que les villes balnéaires sont mieux fichues ici qu’en Roumanie, notamment Varna et Burgas, de vrais cités paradisiaques – c’est pourquoi je propose un voyage ici en août. L’autre point fort de la Bulgarie est le pouvoir d’achat d’un Occidental sur place : il n’est pas rare là-bas de trouver des restaurants où pour 10 euros, vous vous tapez une entrée/plat/dessert du feu de Dieu ! Et les produits ne sont pas préfabriqués, ce n’est pas de la bouffe METRO, c’est de la vraie bouffe préparée vraiment en cuisine. L’autre charme de la Bulgarie, c’est l’aspect « destroy » de certaines de ses villes et routes. Alors que les pays d’Europe centrale comme la Pologne ou la Hongrie ont presque entièrement rattraper leur retard civilisationnel, il reste en Bulgarie cette atmosphère désinvolte typique des pays pauvres, qui parfois rebute (centre villes en vrac, bus qui n’arrivent pas aux bons endroits, vieux fous ivres dans la rue) et souvent enchante (les gens ne sont pas névrosés et s’amusent d’un rien, malgré la misère qu’on voit ici et là, on ne se sent jamais en danger, etc.).
La Roumanie

Pour résumer, si vous voulez passer 7 jours pleins (sans compter les déplacements Ouest-Est) en Roumanie ou en Bulgarie, au cours desquels vous n’aurez pas à vous occuper de la logistique pour les déplacements et les hotels et en ma compagnie, utilisez le formulaire de contact pour me dire que vous êtes intéressés. Pour un voyage en juin ou en août, dès que le nombre de participants sera suffisant, je mettrai tout le monde en contact pour déterminer la date exacte. Contactez moi d’abord pour que je vous donne une idée du prix de l’aventure – bas et accessible même pour des jeunes gens. Plusieurs formules sont disponibles.

Bucarest

Me contacter à l’adresse [email protected]om ou avec ce formulaire: